01 juin 2019

On en a parlé

Le documentaire, co-réalisé par l'Agathois Thierry Patrac, a été acheté par la chaîne parlementaire qui le diffusera ce mardi 14 octobre.

Ce mardi midi, la chaîne parlementaire Public Sénat présente le documentaire "Quand je serai grand je serai flamenco". Une première diffusion télé. Et une petite fierté pour l’Agathois Thierry Patrac qui a travaillé pendant près de trois ans sur ce projet aux côtés du réalisateur Jacques Thouvenot. Résultat : un film de 52 minutes sur les gitans du grand Sud, leur culture, leur musique mais pas que...

PUBLICITÉ

"On a laissé s’exprimer la communauté gitane, on est rentré dans les maisons, on a collecté de très beaux témoignages. On entend tellement de choses négatives. On voulait montrer des images positives et aussi donner un maximum de réponses sur nous. Car, aujourd’hui, en 2014, les gens se demandent encore qui on est !", souligne Thierry Patrac, qui est une figure de la communauté agathoise.

"En 2014, les gens se demandent encore qui on est"

"Notre force c’est notre musique, on est aimé pour ça mais on doit être aimé pour ce qu’on est", lâche-t-il. Mariage, éducation, famille, enfants rois, discriminations, carnet de circulation... sont ainsi abordés à travers la voix des gitans des Saintes, de Perpignan, Béziers, Alès, Montpellier et d’Agde, bien sûr. Une façon, pour eux, de se réapproprier leur culture. D’éloigner, un peu, soupçons et préjugés.

Achevé fin 2012, le film connaît une première vie. Il est projeté dans une quinzaine de cinémas à travers la France, dans des établissements scolaires et même au Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) à Paris, en mai dernier. Mais l’accès à la télé se révèle compliqué...

Un documentaire "avec les gitans"

"Sur les grandes chaînes, les journalistes ont surtout su encourager les haines, faire du spectaculaire, montrer du doigt", estime Jacques Thouvenot qui ajoute : "J’étais très déçu de ne pas pouvoir montrer ce documentaire non pas fait pour mais avec les gitans, pour montrer ce qu’ils sont, ce qu’ils espèrent, ce qu’ils craignent, abordé de la façon la plus honnête qui soit. D’ailleurs, avec leurs manières, ils s’auto-critiquent sans complaisance. Mais là, c’est une des chaînes les plus sérieuses qui l’a acheté pour deux ans avec deux vagues de huit diffusions." L’objectif étant d’organiser un débat télévisé à l’issue du film.

Thierry Patrac rêve, quant à lui, de tourner un autre documentaire, sur les gitans "qui ont réussi".

"Pour montrer qu’on a des avocats, des médecins, pas que des voleurs de poules, souligne-t-il. On a tellement l’habitude d’être rejetés, on a compris. Nous, on doit se battre dix fois plus pour réussir. Il y a une forte envie de la communauté d’avancer. Mais pour avancer il faut les moyens."

Diffusion sur Public Sénat mardi 14 octobre à 12 h 30, jeudi 23 octobre à 12 h 30, vendredi 31 octobre à 12 h, et jeudi 6 novembre à 18 h.

 Source : https://www.midilibre.fr/2014/10/13/le-film-qui-donne-la-parole-aux-gitans-sur-public-senat,1065344.php

La vidéo ICI

 

 

Posté par Marie Thomas 34 à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,