Il ne faut pas confodre, les Gitans avec les gens du  voyage. Effectivement les Gitans  sont devenus par force sédentaires  et les gens du voyage continuent de parcourir les routes.

A  écouter les uns et les autres je retrouve les même petites «zizanies» que chez nous, les payous, chacun voulant garder  ses petits secrets, ne rien dévoiler surtout.  Pourtant cette communauté Gitane cherche la reconnaissance, voulant se faire connaître et aimer tout en ne le voulant pas. Dès que l’on veut en savoir un peu plus sur eux,  ils  sont comme des escargots, se refermant dans leur coquille. C’est un peu anachronique, non ?

Tout cela pour vous dire que je me heurte à des portes fermées ou qui se ferment petit à petit quand je veux avancer vers eux.

Que puis-je faire de plus pour faire découvrir ce peuple si décrié si les intérréssés eux-mêmes  ne veulent pas parler, ne veulent pas s’ouvrir à ceux qui ne font pas partie de leur communauté ?

Le but de ce site est justement de  vous faire découvrir sous un autre angle que ce qui a été fait jusqu’à maintenant. Mais si je n’ai pas plus d’éléments que ce que j’ai jusqu’à présent je devrai arrêter avec un goût d’inachevé, d’incompréhension et c’est bien regretable.

Parler de vous je veux bien, et c’est pour cela, au mépris des «bien-pensants», mais il faut aussi que vous le vouliez.

Je vous ai laissé la porte ouverte pour m’envoyer des infos, des  dates de manifestations, des sujets, tout cela par le biais des commentaires ou par  la fiche contact, et depuis RIEN.

Ce que je trouve sur le net n’est pas en votre faveur ou si peu, alors comment vais-je rétablir la vérité si vous ne m’aidez pas ?

Je sais que pour certains l’écriture est un problème mais pour moi ce n’est pas important, écrivez et je corrigerai sans vous juger soyez certains de cela.

Dans la communication il faut être au moins deux et là je me sens bien seule pour vous aider.

Je vais laisser passer l’été et à la rentrée si rien n’a bougé je changerai de sujet ou  je fermerai le site.

En attendant il passe en mode été, tranquille et en vacances, en espérant de vos nouvelles.

Marie